Pages

dimanche 4 septembre 2011

Centre

Grande majeure va aller pendant 4 mois dans un centre. Il y a 4 phases, 4 "contrats". Pendant le premier, elle sera isolée. Pas de visite, pas de sortie, pas de contacts avec les autres. "Tu vas en chier" à dit le psy.
- Il y aura des hauts et des bas. Au début tu ne verras que le personnel soignant.  2 à 5 heures par jour. Et puis petit à petit tu verras les autres, tu auras des visites. Tu pourras prendre ton ordinateur - sans wifi - et à la fin ton téléphone. Dans 4 mois tu seras guérie à 10%. Ensuite, il faudra une psychothérapie. Tu reviendras 1 fois par mois, puis tous les deux mois, puis tous les 4 mois. Si tu ne vas pas bien, on te garde. Le temps qu'il faudra.
- ...
- Alors, qu'est-ce qu'on fait ? Tu viens dans ma clinique ?
Le cendrier du psychiatre était plein (comme le mien l'est chaque jour depuis que nous sommes passés aux urgences). Il a la voix d'un gros fumeur, un ton direct. Il noircit une feuille de symboles, de lettres ou de mots quand il parle.
Ma fille était entre nous, ses parents, dans son cabinet, à la clinique. On pourrait croire à un hôtel particulier caché derrière son mur et ses arbres de l'extérieur s'il n'y avait cette croix rouge au dessus de la porte.
Elle avait un sourire timide ou gêné ou les deux sur les lèvres. Elle a parlé. Et puis elle a répondu à la question.
- ... Oui...

Nous avons acheté aujourd'hui des pinceaux, des toiles, de la peinture, une palette, des livres. J'ai voulu.
Mardi elle y va.

13 commentaires:

Lapunaise a dit…

Mardi, comme une rentrée scolaire. Comme une nouvelle année, un nouveau départ. Bon signe donc !

FD a dit…

Passage obligé. Pa drôle mais ça ira. Bonne "rentrée" à elle. Et toi, ça va comment ?

tanette2 a dit…

Que les pinceaux, la peinture et les livres l'aident à supporter cette nouvelle épreuve qui la conduira vers une nette amélioration. Bises à Elle et courage à vous tous.

Lapunaise a dit…

On est mardi, et je pense fort à vous tous.

CelleQuiNeVeutPasRecomposer a dit…

Tout pareil, plein de courage pour toi et les tiens...

souris31 a dit…

Un petit passage pour vous dire que je pense bien à vous et à votre fille, ces jours de séparation ne sont pas toujours faciles à vivre et même si on a des nouvelles de la part de l'équipe soignante, on reste bien frustré et un peu inquiet.
Les retrouvailles sont un moment important et chargé d'émotion

FD a dit…

ça va ? Bises amicales pensées.

co de contes a dit…

juste un petit mot de soutien...

Anonyme a dit…

j'espère que tout va bien, que les pinceaux, palettes... l'aident, et que ce n'est pas trop dur pour vous ses proches.
Tina

Carole a dit…

Comme beaucoup, je viens "aux nouvelles" et j'espère qu'elles sont bonnes ...
Douces pensées
Carole

Delphine a dit…

Cher Père qui etc, je passe de temps en temps, par l'intermédiaire de Manderley. Je me sens proche de ce que vous vivez, allez savoir, mais je suis de tout coeur avec vous et votre fille qui mérite d'aller mieux parce qu'elle est votre fille mais aussi parce qu'elle manifeste la volonté de se faire aider, c'est beaucoup, c'est très important. C'est le début d'un rude combat, mais il vaut la peine. De tout coeur.

Delphine a dit…

cher père qui etc. Blogger vient d'avaler mon commentaire, ce qui a l'art de etc.
Je viens de temps à autre sur la pointe des pieds, via Manderley. Je me sens proche de vous aujourd'hui. Votre fille mérite d'aller mieux parce qu'elle est votre fille mais aussi parce qu'elle accepte de se faire aider. C'est le début d'un rude combat, mais il vaut la peine. De tout coeur...

carocast a dit…

Bonjour,

vous vivez au cœur d’une famille recomposée…
votre conjoint(e) ne s‘entend pas avec vos enfants, vos enfants n’acceptent pas votre conjoint et/ou ses enfants, vous ne trouvez pas votre place de belle-mère ou de beau-père auprès des enfants de votre conjoint(e),les enfants de votre conjoint(e) ne vous acceptent pas...
Les tensions et conflits vont crescendo et touchent toute la famille. Des problemes, des questions que nous aborderons avec des familles qui ont connus les mêmes difficultés par le passé, ont réussi à les surmonter et apporteront leurs conseils.
N'hésitez pas à m'appeler, un premier contact n'engage à rien.
Caroline 01 53 84 29 54